SEDA MANOUKIAN UNE FEMME ET CRÉATRICE AUX MULTIPLES FACETTES !

Pure-Courchevel-février2020-160

Collaborant durant plusieurs années avec ses parents Dany et Alain Manoukian de la griffe éponyme, Seda exerce tout d’abord ses talents dans le stylisme, créant sa propre ligne. Après la vente de la société par ses parents et de par sa sensibilité à l’univers des tissus et des matières, la jeune femme s’oriente naturellement dans la foulée vers la décoration d’intérieur, activité qu’elle poursuit avec succès depuis plusieurs années. Aujourd’hui, Seda laisse aussi libre cours à la passion pour la joaillerie qui l’anime depuis l’enfance : bagues, colliers, bracelets à initiales personnalisables ; en pierres fines ou diamants éclatants ; or jaune, rose ou blanc… Lumineuses et chatoyantes à son image, ses créations sont à découvrir dans les vitrines du K2 Palace, du K2 Altitude et chez Bernard Orcel à Courchevel 1850, ainsi que sur internet. Et si elle est ainsi très engagée professionnellement, Seda n’en oublie pas pour autant un socle essentiel de sa vie : sa famille. Ses plus beaux joyaux ? Sans aucun doute ses quatre fils !

Seda has been collaborating for several years with her parents, Dany and Alain Manoukian, of the Manoukian fashion group. She first exercised her talents in styling by creating her own line. The sale of her parents’ group and her sensibility to the world of fabrics and materials naturally led the young woman to embrace interior design, an activity she has been successfully pursuing for several years. Seda also explores her childhood passion for jewellery. Her rings, necklaces and bracelets with personalised initials are made in yellow, pink or white gold, and encrusted with gems or bright diamonds. Her gleaming and sparkling creations, reflecting her own personality, are available at Le K2 Palace’s, Le K2 Altitude’s and Bernard Orcel’s boutiques in Courchevel 1850, as well as on her website. Although Seda is highly committed to her career, she cherishes an essential part of her life: her family. Her most precious treasure? Her four sons, of course!

Pure-Courchevel-février2020-160